Emplois

- Le 20 mars 2023
  • Coordination
  • Haute-Garonne
  • Production

L’association La Petite s’implique depuis 19 ans dans l’action positive en faveur de l’égalité des genres dans une perspective féministe et intersectionnelle. Outre son activité de diffusion des musiques électroniques (soirées et festival Girls Don’t Cry) et ses ateliers d’insertion sociale et professionnelle des femmes, l’association développe actuellement sur le plan national son pôle formation et carrières,

Reconnue pour son expertise spécifique de l’égalité des genres dans les arts et la culture et ses méthodologies de formation efficaces et engagées, La Petite a pour mission de favoriser la transformation des pratiques des personnes et des entreprises vers l’égalité réelle et de lutter contre les violences sexistes et sexuelles dans le secteur culturel et artistique.

En novembre 2023 La Petite ouvre la session 2 de son Incubateur, un dispositif spécifique de soutien à la création d’activité dans les musiques et les Industries culturelles et créatives (ICC) à destination des *femmes et minorités de genre. Durant 12 mois, 12 porteur·euses de projets seront accompagnées dans le processus de consolidation d’une activité économique. Un programme intensif mêlant accompagnement collectif et individuel, suivi d’un programme de mentorat. 12 projets d’entrepreneures accompagnés pendant 6 mois via 100 heures d’accompagnement et de formation en collectif, 12h d’accompagnement individuel par personne, et 6 mois de mentorat en sortie de dispositif

D’autre part, La Petite a ouvert en 2022 une activité de bilans de compétences menés dans une perspective féministe et destinés aux femmes et aux minorités de genre. Ces bilans s’adressent uniquement aux professionnel·les des arts et de la culture.

Enfin, La Petite mène des entretiens flash d’appui aux carrières pour accompagner l’orientation des personnes sexisé·es désireuses de réintégrer le milieu professionnel de la culture après une rupture de carrière ou de se réorienter, ou simplement de faire un choix important.

Pour mener ces trois types d’accompagnement, La Petite recherche un·e chargé·e de mission accompagnement des carrières.

MISSIONS :

Sous la responsabilité de la directrice et au sein du pôle formation et carrières, le·la titulaire du poste aura pour missions de :
 

Contribuer à l’élaboration de la V2 de l’incubateur

  • Participer à finaliser le dimensionnement du dispositif à partir des apprentissages de la V1.
  • Mobiliser les partenariats opérationnels.
  • Identifier les prestataires de formation et les mentores et contribuer à leur sélection.
  • Coordonner le lancement du parcours d’incubation V2.

 

Conduire le programme d’accompagnement individuel et collectif de l’incubateur

  • Coordonner la communication en relation avec la chargée de communication.
  • Organiser le processus de recrutement et de sélection des porteur·ses de projets.
  • Organiser les temps de formation collectifs et le mentorat et s’assurer de leur bon déroulement.
  • Proposer des actions d’accompagnement professionnel alternant temps individuels et collectifs.
  • Elaborer le contenu pédagogique de ces actions (accompagnement individuel, formations, temps d’accompagnement collectif).
  • Être le·la responsable opérationnel·le du déroulement du programme d’incubation au quotidien.
  • Participer à la rédaction des rapports d’activité.
  • Evaluer le dispositif et ses impacts sur les parcours des participant·es.

 

Accompagner le parcours des personnes en incubation

  • Assurer et animer l’accompagnement individuel des porteur·euses de projets dans une perspective d’activation de leur pouvoir d’agir.
  • Mettre en place et garantir un cadre d’accompagnement sécurisant pour les personnes et pour le groupe.

 

Activités annexes

  • Conduite de bilans de compétences aux côtés d’autres collaborateur·ice·s de l’équipe de La petite.
    • Le bilan de compétences est envisagé dans le cadre d’une interrogation de la personne en activité sur sa situation professionnelle, soit pour confirmer son choix, soit pour ré-interroger la suite de sa carrière. Il est organisé en trois phases, au terme desquelles une synthèse écrite des résultats est remise à l’intéressé·e.
  • Conduite d’entretiens d’appui aux carrières dans le cadre d’accompagnements individuels courts.

 

PROFIL SOUHAITÉ / COMPÉTENCE

Expériences requises

  • Une expérience professionnelle de 2 ans minimum dans des activités d’accompagnement et ou de formation pour adultes, notamment auprès de femmes et de personnes minorisées.
  • Une connaissance approfondie des mécanismes des oppressions systémiques, des discriminations et des rapports de pouvoir et de domination.
  • Un engagement associatif ou des connaissances et compétences personnelles affirmées sur la thématique de l’égalité des genres, du féminisme intersectionnel, et du secteur des musiques.
  • Une connaissance effective des métiers, des activités et des statuts du secteur culturel et en particulier de l’industrie musicale.
  • Une formation en sciences humaines et sociales ou en ingénierie de formation ou en insertion professionnelle.
  • Permis B.

 

Compétences

Savoirs et savoir-faire

  • Maîtrise de la gestion d’un projet multipartenarial en transversalité.
  • Savoir accueillir, informer et orienter tout type de publics.
  • Savoir diagnostiquer les besoins en compétences et formation de publics divers.
  • Savoir accompagner des publics en individuel et collectif.
  • Savoir proposer des actions de formation, d’orientation, d’accompagnement adaptées au profil de la personne.
  • Définir un projet individuel avec la personne et ses axes d’évolution.
  • Connaissance des dynamiques de groupe et des outils d’intelligence collective.
  • Faciliter l’élaboration de projet professionnel auprès d’individus et en mode collaboratif.
  • Aisance à l’oral et à l’écrit.
  • Connaissance des enjeux liés à l’égalité des genres et aux discriminations.
  • Connaissance de l’entrepreneuriat, notamment dans les arts et les ICC.
  • Connaissance des spécificités du secteur culturel en termes d’organisation du travail.
  • Techniques d’entretien.
  • Capacité à travailler en réseau et en partenariat.

 

Compétences spécifiques

  • Savoir réaliser un bilan de compétences.

 

Savoir-êtres

  • Capacités relationnelles et écoute active.
  • Rigueur.
  • Autonomie dans le travail, capacité d’initiative.
  • La connaissance des réseaux professionnels de l’entrepreneuriat, de l’égalité et de la culture sur le plan local et-ou national serait un plus.

CONDITIONS DE TRAVAIL :

Contrat : CDD 12 mois.

Durée : 35h.

Salaire : convention collective des entreprises artistiques et culturelles, CCNEAC, groupe 5, échelon 6.

Avantages : tickets restaurants, mutuelle d’entreprise, CE.

Télétravail partiel possible.

Localisation géographique : bureaux Allées Paul Feuga, Toulouse.

Entretiens le 3 avril à Toulouse.

POUR POSTULER

Date limite de candidature : 28 mars 2023.

Consulter l’offre d’emploi sur ce lien.